Terralaboris asbl

Faits de la vie privée


Documents joints :

C. trav.


  • Il est évident qu’un homicide par étranglement est un fait grave, pouvant entraîner une perte de confiance de l’employeur à l’égard de son auteur. Reste néanmoins que, étant intervenu dans un contexte familial particulier que l’intéressé ne rencontrera pas sur son lieu de travail, l’on peut considérer que ce comportement, s’il a rendu les relations professionnelles plus difficiles, n’a pas rendu celles-ci définitivement ou, en tout cas, immédiatement impossibles.

  • La circonstance que le fait allégué ait eu pour cadre une discussion privée entre deux ex-conjoints n’exclut pas que ce fait puisse justifier un licenciement pour motif grave au sens de l’article 35 L.C.T. Ainsi en va-t-il lorsqu’une travailleuse gifle le gérant de la société, son ex-mari, alors qu’ils s’étaient retirés tous deux dans le bureau de ce dernier pour y discuter d’un sujet privé, ce même si la victime était rompue aux arts martiaux et n’était pas de ceux qui se laissent intimider par une agression physique.


Accueil du site  |  Contact  |  © 2007-2010 Terra Laboris asbl  |  Webdesign : michelthome.com | isi.be